Joachim AMOUZOU

Serial Entrepreneur

Coach en développement personnel et éducation financière

Bonjour, Je suis Joachim AMOUZOU un serial entrepreneur qui a déjà passé la soixantaine.
Je vis au TOGO, un beau petit pays de l’Afrique de l’ouest. Je ne suis pas né avec une cuillère en or dans la bouche! Je viens d’un milieu déshérité qui a su me donner ce qu’il pouvait, et surtout des valeurs.

Mon histoire

Mes études

Une licence et une maîtrise en management gestion des entreprises à l’Université de Lomé (Togo) et un DEA (diplôme d’étude approfondie) en finances option théorie financière obtenu à l’université d’Abidjan (Côte d’Ivoire). J’ai parachevé mes études en France en 1983 à L’Université François Rabelais de TOURS sanctionnées par un DESS (diplôme d’étude supérieure spécialisée) en gestion des petites et moyennes entreprises (PME).

Ma vie d’entrepreneur

Après trois ans de salariat en qualité de directeur administratif et financier d’une PME, la SOTOMAREY, je me suis jeté à l’eau en créant ma première société dénommée: TOGO INFORMATIQUE. J’étais gérant minoritaire avec 15% des parts. J’ai été éjecté trois ans plus tard. Avec le recul cela a été pour moi une nouvelle chance.

Entrepreneur dans l’âme, en quête de liberté et d’indépendance, j’ai démarré le 16 Janvier 1990 ma deuxième société unipersonnelle dénommée : DEFI INFORMATIQUE, tout est dit: un véritable défi.

L’entrepreneuriat chevillé au corps, j’ai créé et géré plusieurs autres sociétés pas seulement au Togo mais aussi dans d’autres pays de la sous-région : TOGO INFORMATIQUE, DEFI INFORMATIQUE TOGO, DEFI INFORMATIQUE BENIN, TECHNET COTE D’IVOIRE, TECHNET BENIN, TECHNET NIGER, INSTITUT DEFITECH (enseignement supérieur) ETC….  Elles ont connu des fortunes diverses.

Ma vie d’entrepreneur a connu des hauts et des bas. Faute de lectures et formations en développement personnel et éducation financière,  mes entreprises ont consumé ma vie malgré ma formation en gestion.  Au lieu d’indépendance et de liberté que devait m’apporter l’entrepreneuriat, l’homme-orchestre que j’ai été, s’est plutôt construit une prison dont il m’a fallu sortir. 

Mes Valeurs & Croyances

Que vaut chaque homme ?

Je suis profondément convaincu qu’un homme ne vaut que par la confiance qu’il suscite chez les autres. La richesse (possession de biens matériels de grande valeurs et de comptes en banque bien garnis) ne suffit pas pour faire de vous un grand homme. Un grand homme c’est celui-là, généralement humble, discret et compatissant, qui suscite grande confiance autour de lui.

La différence entre un homme ordinaire et un guerrier ?

« La différence fondamentale entre un homme ordinaire et un guerrier, c’est que le guerrier prend tout comme un Défi, tandis que l’homme ordinaire prend les choses soit comme une malédiction, soit comme une bénédiction. » “Carlos Castaneda“
Un homme ou une femme ordinaire tel que défini ci-dessus,réussira péniblement en entrepreneuriat.

Un entrepreneur guerrier qui suscite la confiance chez les autres et qui s’instruit en développement personnel et en éducation financière finira grand homme et en plus prospère.

La valeur travail

La nature ne délivre pas gratuitement et abondamment à l’homme tout ce qu’il lui faut pour satisfaire ses besoins. IL est obligé de travailler (production) pour rendre toutes ces ressources disponibles et aptes à satisfaire ses besoins. Le travail est donc primordial et indispensable. J’ai une notion trop élevée de la valeur travail. Ce qui n’est pas en soi mauvais mais je n’ai pas su déléguer. C’est ce qui m’a fait connaître des journées de travail de dix, douze heures voire plus des fois.

Mon Approche

Cette formation s’adresse à tout le monde. Mais chacun doit tenir compte de sa personnalité et surtout en avoir envie. La motivation de l’apprenant est déterminante dans sa réussite.
Nous devons quand même ici préciser que tout le monde n’a pas envie de devenir entrepreneur, heureusement d’ailleurs. Où trouverions-nous alors nos enseignants, nos soignants, nos ouvriers, nos chauffeurs etc.? Il existe d’autres voies pour générer ses revenus. On peut ne pas être entrepreneur et être très heureux. L’essentiel c’est de faire ce que l’on aime et de comprendre que ce n’est pas en réalité la quantité d’argent qu’on gagne qui compte, mais la part qu’on garde. Il faut ensuite apprendre à faire travailler cette part gardée pour soi (éducation financière).

“La pauvreté n’est pas une fatalité et l’argent seul n’est pas synonyme de richesse. Par contre, l’éducation, la formation, et le savoir, conduisent au mieux-être et à une richesse inépuisable que vous ne pouvez perdre. Investissez dans votre personne plutôt que dans des biens matériels” Robert KIYOSAKI

 

Joachim AMOUZOU - Mon approche - Entreprendre pour changer sa vie

Quelques témoignages

Laurent Mensan Assogba
Entrepreneur

Bonjour Mr Amouzou, c’est excellent une initiative comme celle-ci. Je souhaite une longue vie à votre blog. Il a pour thème un sujet on ne peut plus d’actualité: devenir entrepreneur dans notre contexte où l’objet de l’école est de créer des salariés. Votre expérience personnelle est un atout qui servira de fertilisant pour cette initiative.

KPADENOU KOFFI
Homme d’affaires

Merci d’avoir accepté de partager votre expérience à tous, La Providence sait que vous en avez. Je souhaite bon démarrage à ce projet dont je partage entièrement les valeurs.

Gautier FOLLY
Consultant en Communication

Je suis ravi de vous avoir connu en cette journée du 30 Mars 2021. Un moment de travail partagé, des conseils et critiques positifs tout au long. J’ai apprécié votre manière de faire et je crois bien qu’avec votre blog et la formation qui en suit, beaucoup de jeunes suivront vos pas.

N’attendez pas plus longtemps. Commencez à forger votre avenir dès aujourd’hui !

Je répondrai personnellement à toutes vos questions et préoccupations

Abonnez-vous à mon infolettre!

Abonnez-vous à mon infolettre!

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous vous êtes abonné avec succès!